Quand faut-il consulter un médecin interniste ?

Exercée à l’hôpital, la médecine interne est spécialisée dans la prise en charge globale des maladies au diagnostic difficile.
Explications du Pr Gilles Grateau* :

Qui sont les médecins internistes ?

La médecine interne est une spécialité médicale à part entière qui nécessite, après le concours de l’internat, une formation longue (cinq ans), multidisciplinaire et polyvalente. Contrairement aux autres spécialistes qui s’intéressent à un seul organe ou à une seule fonction du corps humain (dermatologue, cardiologue, etc.), les médecins internistes prennent en charge les maladies dans leur globalité. Ils exercent le plus souvent à l’hôpital, en centres hospitaliers universitaire ou généraux et, plus rarement, dans les cliniques privées ou en ville en tant que consultants.

Dans quels domaines médicaux interviennent-ils ?

Le champ d’action de la médecine interne reste la prise en charge globale des malades. Le diagnostic est une des fonctions primordiales des internistes, même si les malades ont déjà eu recours à d’autres médecins. Les internistes sont des spécialistes du diagnostic des maladies qui s’expriment par un symptôme général qui n’attire pas vers un organe spécifique. Ils interviennent le plus souvent pour préciser les causes d’une altération générale de l’état de santé d’un malade, d’une perte de poids, d’une fatigue chronique, d’une fièvre prolongée, de douleurs diffuses ou atypiques, de symptômes cliniques inexpliqués, etc. Ils prennent aussi en charge des maladies générales, systémiques ou polyviscérales (c’est-à-dire touchant plusieurs organes ou plusieurs fonctions), d’origine inflammatoire, infectieuse, immune, métabolique ou génétique.

Comment les rencontrer ?

Les internistes travaillent en étroite relation avec les autres médecins, généralistes et spécialistes, en ville ou à l’hôpital. Bon nombre des malades qui arrivent dans leurs services leur sont adressés par les urgences. Mais grâce à leur culture généraliste, ils ont aussi une activité importante de consultant auprès des autres services de l’hôpital et assurent des consultations, notamment pour certaines maladies où ils sont un peu plus spécialisés, comme les maladies rares.

Pourquoi s’intéressent-ils aux maladies rares ?

Ces maladies sont peu fréquentes mais très nombreuses puisqu’il en existe plus de 8000. Elles forment un ensemble très disparate et peuvent être ciblées sur un organe, mais sont le plus souvent multi systémiques. A ce titre, elles entrent naturellement dans le champ d’activité de la médecine interne qui, par définition, s’intéresse aux maladies inflammatoires, parfois génétiques, ou touchent plusieurs organes… et qui se situent au carrefour de plusieurs spécialités médicales. Certains services de médecine interne sont ainsi spécialisés dans la prise en charge d’une ou plusieurs maladies rares parvenues ou découvertes à l’âge adulte. Les internistes travaillent en réseau avec les autres professionnels de santé et les associations de patients et s’investissent dans la recherche et le conseil.

*Le professeur Gilles Grateau est chef de service de médecine interne à l’hôpital Tenon, à Paris.
Claire Gabillat © FEMMES ACTUELLES n° 1081

Retour à la page d'accueil